Select your Top Menu from wp menus
Pub 728 x 90 header
Pub 728 x 90 header

ISDE 204 : La France en tête

Loic Larrieu ISDE 2014

ISDE 2014  JOUR 1 : BELLE ENTRÉE EN MATIÈRE POUR LES ÉQUIPES DE FRANCE D’ENDURO !
Leader en Trophée et seconde en Junior au soir de la première des six journées de ces ISDE, les Équipes de France ont bien entamé cette édition en Argentine qui s’annonce particulièrement difficile comme ont pu le constater deux autres équipes favorites de cette compétition.
Ouvrant la piste tout au long de la journée, Christophe Nambotin a parfaitement exploité cet avantage en prenant d’entrée de jeu la tête du classement général devant Pierre-Alexandre Renet. Nos deux champions du monde 2014 se sont bagarrés à distance pour finalement dominer leurs rivaux. À l’arrivée de cette première journée, Renet s’impose avec une seconde cinquante d’avance sur Nambotin et vingt et une sur l’Australien Toby Price. « Ce fut une très belle première journée, l’Équipe de France est en tête et c’est le plus important ! Tout le monde a fait du bon boulot. On était six au départ et on est encore six ce soir ce qui n’est pas le cas de toutes les équipes. La semaine va être vraiment longue car les conditions sont difficiles avec la poussière et les pierres. » confiait Pierre-Alexandre Renet. « Je savais qu’ouvrir la piste était un avantage car cela permettait d’éviter la poussière et d’arriver le premier dans les portions sablonneuses. Même si je n’étais pas totalement confiant au niveau des repérages, j’en ai profité. J’ai fait un bon premier tour et pris la tête au scratch avant de perdre un peu de terrain dans la cinquième spéciale. » analysait de son côté Christophe Nambotin.
Dans le sillage proche des deux champions du monde, Marc Bourgeois a signé de jolies performances pour son retour aux ISDE. Sixième au scratch, à une petite minute de ses équipiers, Marc s’est lui aussi fait plaisir sur ces spéciales.

« Ce fut une bonne première journée où nous avons tous pris nos marques. De mon côté, le feeling est venu assez vite et on a pris beaucoup de plaisir à ouvrir les pistes en roulant avec une petite marge de sécurité. On a pu choisir nos traces sur quatre terrains diversifiés puisqu’on a eu du fesh fesh (sable mou), du caillou et des graviers. On est l’équipe attendue que ce soit chez nos adversaires ou en France du côté des supporters donc ça met toujours un peu de pression ! » expliquait Marc en rentrant sa moto au parc fermé. Avec Jérémy Tarroux 11ème, Fabien Planet 18ème et Anthony Boissière 22ème, l’Équipe de France mène la course devant les Américains et les Australiens, deux équipes qui ont joué leur joker avec la casse de Zach Osborne et la blessure de Daniel Milner.
Chez les juniors, Loic Larrieu a signé tout au long de la journée de grosses performances en terminant la journée à la 8ème position du scratch. Les résultats de ses équipiers, Jérémy Carpentier (31ème), Theo Bazerque (44ème) et Anthony Geslin (49ème) permettent à l’Équipe de France de monter sur la seconde marche du podium entre les Australiens et les Suédois. Pour Philippe Thiebaut, Directeur Technique National des Équipes de France, la course est bien lancée. « Ces ISDE commencent magnifiquement avec le Trophée bien sûr mais aussi avec les Juniors. On n’en espérait pas forcément tant dès le début. Ce premier jour a confirmé que ces ISDE seraient extrêmement durs pour la mécanique. Je pense que l’épreuve risque de se jouer sur ce plan là. On a la chance d’avoir une excellente équipe d’assistance et on a pu voir aujourd’hui que les Australiens et les Américains tapaient dans la mécanique. La moitié des pilotes de nos Équipes de France ont été changés pour diverses raisons par rapport à l’an dernier. Cependant, on voit que les résultats sont toujours aussi bons ; on a en France le meilleur championnat national d’enduro au monde où les jeunes peuvent apprendre et monter au plus haut niveau. »
Mardi, les pilotes emprunteront les six mêmes spéciales, les départs se faisant cette fois-ci dans l’ordre du classement scratch individuel.

ISDE 2014 JOUR 2 : LES ÉQUIPES DE FRANCE D’ENDURO POURSUIVENT SUR LEUR LANCÉE !
Changement de conditions de course pour cette seconde journée aux ISDE. Si les enduristes ont emprunté les mêmes spéciales qu’hier, celles-ci étaient beaucoup plus défoncées. La chaleur et la poussière ont également davantage compliqué les choses ce qui n’a au final pas empêché les Français de poursuivre sur leur lancée. L’Équipe de France est bien installée en tête du classement tandis que les juniors sont toujours sur le podium.
En Trophée, l’Équipe de France emmenée par Pierre-Alexandre Renet, vainqueur au scratch pour la seconde journée consécutive, conserve son leadership devant les Australiens et les Espagnols. Gérant au mieux leur effort dans ces conditions difficiles, les tricolores ont réussi un joli tir groupé puisqu’ils pointent tous parmi les vingt premiers du classement scratch avec Christophe Nambotin 2ème, Marc Bourgeois 11ème, Jérémy Tarroux 13ème, Fabien Planet 17ème et Anthony Boissière 19ème. Au classement provisoire, la France possède 6’43’’98 d’avance sur l’Australie et 12’17’’37 sur l’Espagne à l’aube d’une nouvelle course puisque les spéciales de mercredi seront toutes nouvelles.
Sans qu’il ait réellement eu à donner de consignes, l’Entraineur National Fred Weill constate avec plaisir que ses pilotes ont jusque là parfaitement géré leur effort en ménageant organismes et mécanique. « En Trophée, nous sommes tombés ce matin sur une équipe américaine très énervée mais malheureusement pour eux, un de leurs pilotes s’est fait mal. On se retrouve donc en lutte avec les Australiens que nous contrôlons pour le moment avant de passer sur d’autres spéciales tracées dans le sable. Nous allons avoir beaucoup de sable fin et de grosses journées devant nous. Il va falloir parler gestion de course même si tous ont compris qu’il fallait avant tout aller au bout. Il y a une belle bagarre en Junior et jusqu’à l’avant dernière spéciale, nous étions au contact des Américains et des Australiens. Cependant, les écarts restent faibles ! »
Incontestable leader de l’Équipe Junior, Loic Larrieu a encore réalisé une performance de premier ordre aujourd’hui puisqu’il occupe la sixième place au scratch ! Vainqueur d’une spéciale et régulièrement dans les cinq premiers, il est le pilier de cette équipe. « Encore une très belle journée sur des spéciales que nous avions déjà empruntées hier et qui étaient aujourd’hui plus défoncées. Ca ressemble au Motocross, mes racines. Hormis une petite chute sans conséquence en fin de journée, tout s’est bien passé pour moi. Demain, on passe au sable. Ce sera une nouvelle course sur un terrain que l’on ne connaît pas vraiment et sous de fortes chaleurs. Il faudra rester concentrés. » confie Loic qui avec ses équipiers Jérémy Carpentier (35ème), Theo Bazerque (45ème) et Anthony Geslin (46ème) occupent la troisième place du Junior derrière les États-Unis et l’Australie.
Novice aux ISDE comme Jérémy et Theo, Anthony Geslin découvre cette compétition au guidon de la plus petite cylindrée en course à savoir une 125 Yamaha de l’Équipe de France d’Enduro de l’Armée de Terre. « La première journée fut un peu difficile avec quelques soucis mécaniques et un manque de vitesse, peut être lié à la pression qu’engendre cette épreuve. J’ai bien redressé la barre aujourd’hui en faisant une course sans erreur sur un circuit que je connaissais et en faisant attention à la mécanique. Je suis content des chronos réalisés avec ma 125 ; il ne faut surtout pas faire d’erreurs et perdre de la vitesse avec cette moto car cela devient alors très compliqué de rattraper le temps perdu. Demain, nous avons pas mal de sable au programme ce qui me plaît car j’apprécie cette surface et on va tout faire avec mes équipiers pour reprendre la tête de la course. Il y a une excellente ambiance entre nous quatre. Loic roule devant et n’hésite pas à nous donner des conseils dès qu’il le peut. » explique Anthony qui a placé tout au long de la journée sa 125 parmi le «top 50» d’une course comptant plus de 350 pilotes.
Après ces deux premières journées de course, les pilotes se dirigeront mercredi matin à l’Ouest de la dixième plus grande ville du pays. Ils y découvriront quatre nouvelles spéciales tracées essentiellement dans du sable et des pierres, les deux premières étant à parcourir à deux reprises.

Classements après 2 jours de course

Trophée
1. France, 8h26’48’’11
2. Australie à 6’43’’98
3. Espagne à 12’17’’37
4. USA à 12’53’’29
5. Allemagne à 29’47’’41

Junior
1. Australie, 5h14’06
2. USA à 22’’70
3. France à 35’’25
4. Suède à 1’37’’39
5. Chili à 3’51’’10

Source : FFM

About The Author

Fondateur du site www.toolenduro.com et de Sky Up Communication, Chef de Projet chez BM Services.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *